CHOIX D’ARTICLE

N°133 / Le 133 esquissé

Editorial

Le dossier coordonné par Annelyse Spack et Laurent Bovey Lire la suite…

N°133 / Rompre en continuité et continuer en rompant (parfois)

Editorial

C’est l’histoire d’un colloque qui finit bien, puisqu’il n’en finit pas de donner à penser. En effet, dans le but de marquer et de témoigner des 20 ans d’existence de l’accueil des enfants en milieu scolaire[1], la Ville de Lausanne a souhaité s’entourer de deux hautes écoles (La Haute Ecole pédagogique Vaud et la Haute Ecole de travail social et de la santé Lausanne) afin de caractériser un certain nombre de préoccupations pédagogiques qui traversent ces lieux et qui fondent leur réalité. Lire la suite…

N°133 / A côté de l’école: quelques enjeux des métiers du para/périscolaire

Dossier

En 2019, la Ville de Lausanne fêtait les 20 ans d’existence des structures d’accueil pour enfants en milieu scolaire (APEMS), un des dispositifs phares de sa politique familiale et pilier de la mise en place d’une journée continue pour les enfants du primaire. Lire la suite…

N°133 / Partenariat et inégalités: penser la place des enfants dans la division du travail à l’école

Dossier

Depuis les années 1980, le terme « partenariat » s’est installé dans le paysage scolaire. L’école, désormais « ouverte », fait appel à des « partenaires » dont l’activité auprès des enfants, plus ou moins coordonnée avec celle des enseignants, s’inscrit de fait dans l’emploi du temps hebdomadaire. Lire la suite…

N°133 / Le temps de l’enfance et les premières années de scolarisation

Dossier

Le temps de l’enfance et les premières années de scolarisation : attentes et malentendus entre enseignant·e·s et familles populaires autour du jeu

Avec l’introduction du Concordat HarmoS en 2009, uniformisant notamment l’âge du début de la scolarisation de l’enfant à 4 ans révolus, l’école – il y a peu encore appelée « enfantine » – se voit être (re)considérée comme une structure éducative pouvant jouer un rôle décisif dans la réussite des parcours scolaires enfantins. Lire la suite…

N°133 / Parents, professionnels et enfants, au(x) risque(s) de la continuité

Dossier

Par la loi du 8 juillet 2013 et son rapport annexé, le Ministère de l’éducation nationale français se donne pour objectif de refonder une école sereine et citoyenne en redynamisant la vie scolaire et en promouvant un cadre bienveillant. Lire la suite…

N°133 / Pause de midi (presque) libre à l’APEMS

Dossier

Lors de la journée d’étude du 15 mai 2019 (Accueil pour enfants en milieu scolaire [APEMS] : entre inclusion et professionnalisation) dans l’atelier « autour des repas », Eugenia Matamoros, la responsable de l’APEMS de Béthusy, à Lausanne, et sa collègue Cindy Gessler ont présenté une organisation originale de la pause de midi dans leur structure. Lire la suite…

N°133 / Chemin faisant… les enjeux d’une mobilité piétonne indépendante pour les enfants du primaire

Dossier

Parler de mobilité piétonne indépendante, c’est rendre compte de la circulation des enfants dans l’espace urbain, mais également dans les espaces du quotidien. Sous cet aspect, elle souligne, outre les déplacements physiques, les transitions d’un univers symbolique[1] à un autre, univers caractérisés par des règles, des valeurs, des relations et des codes organisant le vivre ensemble. Lire la suite…

N°133 / L’école, son statut – et le monde

Dossier

Il y a des mots comme ça, la réalité qu’ils désignent a tellement d’impact sur nos vies que nous n’avons pas fini d’être en désaccord dans le débat qu’ils soulèvent en permanence. Ainsi en va-t-il d’école. Lire la suite…

N°133 / La petite enfance au prisme de la crise sanitaire : deux ou trois choses que je sais d’elle

Faire & Penser

« Les Barbares habitaient dans les angles tranchants
Des cités exilées au large des business Lire la suite…

N°133 / Les connaissances communes sur l’usage des objets aident les parents à interpréter la fonction du regard social du nourrisson

Chercher & Travailler

En tant qu’êtres sociaux, les nourrissons recherchent l’interaction sociale dès le début de la vie. Ils produisent des comportements afin de communiquer avec leurs partenaires sociaux (Rochat, 2001). Lire la suite…

N°133 / «Pourquoi ils nous crient dessus?» Quand les enfants évaluent leur pause de midi

Dire & Lire

Autour du rapport Les enfants évaluent la pause de midi, Michele Porreti, Héloïse Durler et Crispin Girinshuti (2019), Lausanne, HEP Vaud. Lire la suite…

N°133 / Lier sans ligoter, délier sans perdre

Dire & Lire

En lisant Préserver un lien (2019)[1]

La notion de lien dans les métiers de la relation est récurrente, omniprésente. Lire la suite…

N° 132 / Le 132 esquissé

Editorial

Le dossier

Thévoz décrit l’école dont nous avons hérité comme engoncée dans un utilitarisme bourgeois qui date du XIXe siècle. Axée sur le rendement productiviste et une concurrence effrénée, elle s’engage dans des impasses qui empêchent toute créativité et confine les disciplines dites artistiques à des intermèdes récréatifs. Il n’y a pourtant pas plus mathématique que la musique. Lire la suite…

N° 132 / La férocité des normes, la brutalité des institutions

Editorial

Il y a tout près de chez moi, le long d’une rivière parfois tumultueuse, un sentier planétaire. Il y a longtemps, alors que j’étais un jeune père avec des velléités pédagogiques, nous marchions dans le ciel du système solaire et mes enfants savaient l’énormité de Jupiter, la petitesse de la Terre et le minuscule de Pluton, la dernière planète qui nous faisait marcher « trop loin » disaient-elles. Lire la suite…

N° 132 / La camisole pédagogique

Dossier

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la prédiction d’André Malraux, selon laquelle la révolution qui marquera le siècle à venir sera celle de l’enseignement, tarde à se réaliser. L’école dont nous avons hérité reste encore tributaire de l’idéologie utilitariste et matérialiste de la bourgeoisie industrielle du XIXe siècle, polarisée par les valeurs du travail, de la croissance, de la concurrence et du rendement. Lire la suite…

N° 132 / Entre école et développement psychologique: des normes inconciliables?

Dossier

L’entrée à l’école est un moment crucial dans la vie d’un enfant et de sa famille, en particulier lorsque des besoins éducatifs particuliers (BEP) ont été identifiés en amont. Lire la suite…

N° 132 / Un alter écho à la norme alitée

Dossier

Une des missions centrales des professionnelles de la petite enfance est l’accueil des enfants et de leurs familles. Etymologiquement accueillir est formé du préfixe ad, « direction », et cueillir, qui dans sa forme latine veut dire « rassembler ». Lire la suite…

N° 132 / Normes: une moyenne, un modèle et une injonction

Dossier

L’intention de se pencher sur cette thématique de la normalité et de l’anormalité rôde dans nos esprits depuis longtemps. Qu’est-ce que chacun·e trouve normal, anormal ? A partir de quel moment penchons-nous d’un côté ou de l’autre ? Selon quels critères, suivant quelles observations ? Lire la suite…

N° 132 / L’entrée en parentalité comme confrontation à des normes multiples

Dossier

Chercheuse en sciences de l’éducation, particulièrement sensible aux questions de socialisation des apprenant·e·s durant leur formation, j’écris avant tout ici en tant que mère d’un enfant de 5 ans, même si mon objet d’étude nourrit le regard que je porte sur mon expérience personnelle. Lire la suite…

N° 132 / Quand le mouton noir s’invite à la table des gens ordinaires

Dossier

Selon Fernand Ouellette, « la normalité demeure une question relative à une époque et à une civilisation. Or chaque culture a tendance à croire que son équilibre est la norme universelle. »[1] Lire la suite…

N° 132 / La normalité: une histoire de lunettes que l’on porte?

Dossier

Où se place le curseur de la normalité quand on est parent d’un enfant extraordinaire appelé dans le langage commun « en situation de polyhandicaps » ? La normalité, un grand sujet depuis 18 ans que je suis maman de Maé. Lire la suite…

N° 132 / L’inclusion: modèle de la diversité et refus de la norme

Dossier

« L’enfant est agité, il ne respecte pas les règles du groupe et il ne tient pas compte des consignes. Il se montre particulièrement difficile lors des moments de transition, mais aussi sur le temps de jeu libre. » Lire la suite…

N° 132 / L’anormalité contre la normalité

Dossier

Il y a des mots comme ça, ils nous sauvent. Ainsi en va-t-il de contre. Qu’il indique la proximité, le contact ou la défense, la protection ou l’opposition, la lutte ou la neutralisation, la jugulation ou encore l’échange, le troc, le mot contre est ce qui permet d’envisager maintes formes de relations entre l’anormalité et la normalité. Lire la suite…

N° 132 / Et si on jouait avec rien?

Faire & Penser

Avant de vous conter mon récit, je vous informe que tous les prénoms qui y apparaissent sont réels. Il aurait été mal vu de ma part de les changer alors qu’il s’agit de l’équipe que je fréquente au quotidien. Je pense même que ce n’est pas exagéré de parler de reconnaissance envers eux. Lire la suite…

N° 132 / Et si on conscientisait nos lectures ?

Dire & Lire

Maman vient de sortir de la pièce et c’est un torrent de larmes qui coule sur mes joues. Je crie son nom, je me dirige dans la direction qu’elle a prise lorsqu’elle m’a dit : « A tout à l’heure. » Mais non, je n’y crois pas, « tout à l’heure » c’est toujours trop long sans elle… Lire la suite…

N° 131 / Le 131 esquissé

Editorial

Le dossier

Champy commence par dire combien harmonie, qualité et bon travail entretiennent d’étroites relations. Le rôle des règles là au milieu est plus ambivalent, puisqu’il faut parfois s’en affranchir pour bien bosser. Aristote, qui n’est pas un hôte habituel de cette revue, parle de prudence quand, devant la complexité des situations, il convient de mesurer les conséquences de ce que l’on fait ou va faire. Qui pourrait prétendre que l’éducation de la petite enfance n’a rien à faire avec cette prudence-là ? Lire la suite…

N° 131 / De camarades à chers et chères ­collègues

Editorial

Collectif est un drôle de mot. Certain·e·s l’associent systématiquement, mais discrètement, à collectivisme, ce qui lui donne une allure de kolkhoze soviétique. Dans l’histoire du mouvement ouvrier, on oppose facilement collectivisme et individualisme. Vous devinerez aisément lequel de ces deux mots tient le haut du pavé aujourd’hui. Lire la suite…

N° 131 / Les collectifs de travail et les règles au prisme de la prudence

Dossier

Règles encadrant le travail, qualité ou harmonie des collectifs de travail, bien-être au travail, et capacité à faire du « bon travail » (il faudra dire plus précisément de quoi il s’agit, mais retenons déjà la capacité à éviter des erreurs) entretiennent des relations étroites. Lire la suite…

N° 131 / Le collectif de travail, une ressource pour la santé au travail

Dossier

Le modèle de l’activité collective articule le travail collectif et le collectif de travail (Caroly, 2010)[1]. Le travail collectif a pour fonction la négociation de contraintes et la transmission des gestes professionnels pour gérer les situations critiques. Le collectif de travail a pour fonction de partager des critères sur le travail « bien fait » (le travail de qualité pour les professionnels). Lire la suite…

N° 131 / Un collectif occasionnel

Dossier

Il existe parfois de belles surprises et de belles connivences. Cela a été le cas l’année dernière lors d’échanges, d’abord informels puis plus construits, avec la logopédiste d’un jeune garçon fréquentant la garderie. Lire la suite…

N° 131 / Réflexion sur le travail d’équipe

Dossier

Lors de la lecture de l’ouvrage de Lignier, Prendre, naissance d’une pratique sociale élémentaire (Seuil, 2019), j’ai été frappée par un élément qui apparaît en filigrane de sa recherche. Dans le cadre de celle-ci, ciblée sur la manière dont les jeunes enfants « apprennent à prendre », Lignier a mené durant plus d’une année, des observations dans une crèche parisienne. Même si ce n’est pas le sujet de son étude, le fonctionnement de l’équipe éducative de cette institution est là, décrit en arrière-plan. Lire la suite…

N° 131 / Quand un « nous » vaut mieux que ­l’addition des « je »

Dossier

Regards à trois voix sur la notion de collectif.

«De quoi peut bien être fait un collectif de travail?» (S. B.)

Quand je pense « collectif », je vois mon lieu de travail : une grande structure ouverte et pleine de possibles. Quand on y entre, un joyeux désordre est perceptible, où tous les groupes d’enfants et de professionnel·l·es se croisent et, même plus, vivent ensemble. Un mélange de familles, d’éducatrices et d’éducateurs, de personnel de cuisine et de maison ainsi qu’une équipe de direction s’y côtoient. En résumé, tous les ingrédients pour y trouver des « collectifs de travail ». Lire la suite…

N° 131 / A corps perdu, à corps défendant

Dossier

Il y a des mots comme ça, ils ont leur antonyme, avec lequel ils créent des catégories qui divisent le monde. C’est ainsi que nous avons « les bonnes et les mauvaises » (chômeuses, migrantes, pauvres, que sais-je ?). Nous avons aussi « celles qui se dépensent, et celles qui s’économisent », « celles qui ne calculent pas et celles qui calculent », ou encore « ces équipes qui tiennent et ces équipes qui craquent ». Lire la suite…

N° 131 / Le Travail contre la Doctrine

Faire & Penser

1) Sagesse et puissance (conte)

Connaissez-vous le best-seller mondial du chaman Miguel Ruiz, Les quatre accords toltèques ?[1] Sous-titré « La voie de la liberté personnelle » et fondé sur le soi-disant héritage philosophique de la civilisation pré-aztèque des Toltèques, ce précieux ouvrage pose des préceptes pour atteindre au bonheur personnel. Comme il instille jusque dans les garderies d’ici ses conseils avisés, inspirant entre autres des chartes de communication, nous tenons à raconter le bref conte ci-dessous. (NB : Les quatre préceptes, écrits en majuscules dans ce qui suit, sont tirés directement du livre de M. Ruiz, mais tout ce qui est en minuscules est évidemment de notre fait.)

Lire la suite…

N° 131 / Pédagogies critiques: qu’est-ce que c’est que ça?

Dire & Lire

Autour de l’ouvrage Les pédagogies critiques, De Cock, Laurence et ­Pereira, Irène (éd.), (2019), Agone, Marseille

Ce petit ouvrage m’a intrigué par son titre : Les pédagogies critiques, un terme que je n’avais encore jamais entendu, mais qui se révèle source de réflexion. Les mouvements pédagogiques présentés sous ce titre sont pluriels mais issus d’un courant inspiré par Paulo Freire, au Brésil. On peut néanmoins les rapprocher aussi du travail, antérieur, de Freinet, en France, par exemple, dont Freire reconnaissait d’ailleurs la parenté : « Les rêves de Freinet sont aussi mes rêves. Il y a concordance de nos rêves et de nos objectifs : la lutte, l’engagement permanent pour une éducation populaire, pour une école qui tout en étant sérieuse n’a pas honte d’être heureuse » (p. 21). Lire la suite…

N° 131 / Les force de la beauté

Dire & Lire

En lisant L’enfant et la beauté de Bernadette Moussy1

Dans cet instant où la beauté, après s’être longuement fait attendre surgit des choses communes, traverse notre champ radieux, lie tout ce qui peut être lié, allume tout ce qui doit être allumé de notre gerbe de ténèbres. »[1][2]

René Char

Lire la suite…

N° 131 / Un regard critique sur notre monde

Dire & Lire

En lisant Le loup en slip n’en fiche pas une, de Lupano et Itoïz, paru chez Dargaud

  • Pourquoi devrai-je travailler comme un forcené et courir partout toute la journée ?
  • Ben, pour faire comme tout le monde !
  • Mais pourquoi tout le monde fait ça ?
  • Les gens travaillent pour gagner leur vie.
  • Mais enfin… Je n’ai pas besoin de la gagner, ma vie, je l’ai déjà. »

Lire la suite…

N°130 / Le 130 esquissé

Editorial

Le dossier

Bouve s’énerve un peu contre les balivernes de la « parentalité positive » qui prétendent former des parents parfaits géniteurs d’enfants merveilleux. Le « parler bambin » comme instrument de lutte contre la pauvreté n’est pas en reste comme enfumage marchand. Lire la suite…

N°130 / Des dames patronnesses aux bourgeoises patronales

Editorial

De nos jours, la petite enfance, comme la grande majorité des institutions dites sociales et éducatives, est noyautée par une multitude de « bonnes volontés » conservatrices qui s’allient avec empressement aux pratiques politiques des notables. Nous n’avons décidément rien appris de l’histoire. Lire la suite…

N°130 / Au XXIe siècle encore: la rhétorique de la lutte contre l’échec scolaire et de l’adaptabilité sociale

Dossier

La notion de soutien à la parentalité s’est imposée dans le champ professionnel de la petite enfance en France, depuis la Conférence de la famille du 12 juin 1998. A l’issue de cette conférence, les réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAAP) sont mis en place dès 1999. Lire la suite…

N°130 / 10 ans de lutte pour une reconnaissance sociale accrue: et alors?

Dossier

Le thème du dixième anniversaire de la Revue [petite] enfance me fait porter un regard en arrière sur le parcours réalisé ces dernières années. Je pense au cheminement collectif effectué pour faire perdurer cette revue, pour œuvrer dans le champ de l’accueil de l’enfance, mais également à mon cheminement individuel. Pour réfléchir au passé récent, cette contribution prendra la forme d’un témoignage. En parlant de mes espoirs, de mes doutes et de mes déceptions, des démarches mises en œuvre et des projets qui n’ont pas abouti, j’espère que je pourrai amener un éclairage portant sur la situation actuelle du champ de l’accueil de l’enfance. Lire la suite…

N°130 / 10 ans

Dossier

Je suis venue frapper à la porte de la Revue [petite] enfance il y a dix ans, mon mémoire de master sous le bras, il était attendu que je publie un article à son propos. Je me suis retrouvée à une table de café, à écouter Jacques me parler pour la première fois de mes écrits. Il a tant parlé que je n’ai pas eu le temps de me commander quelque chose à boire. Je ne lui en ai jamais tenu rigueur, à travers la Revue j’ai étanché ma soif d’écriture pendant toutes ces années et j’ai pu partager bien d’autres cafés amicaux et studieux avec lui. Lire la suite…

N°130 / Quelques considérations sur ce qui a changé (ou n’a pas changé) dans l’accueil professionnel de la [petite] enfance lors de la dernière décennie

Dossier

Dix ans déjà ! On trouvera ailleurs dans ce numéro une évocation des ambitions de cette Revue [petite] enfance, depuis qu’elle a succédé, par le biais de la création d’une association éponyme, à celle qui fut, des décennies durant, éditée par la fondation Pro Juventute avant que cette dernière ne soit contrainte à cesser son indispensable soutien financier. On se doutera qu’il se produit passablement d’événements dans un intervalle de dix ans. Lire la suite…

N°130 / Débats récents autour de la politique d’accueil de la [petite] enfance

Dossier

Depuis quelques années, internet nous offre de nombreuses et fabuleuses possibilités de nous informer. Ce sont des textes à télécharger en fonction de nos intérêts, des vidéoconférences, des sollicitations par les réseaux sociaux. Ce que l’on cherche se trouve immédiatement. Lire la suite…

N°130 / Lire et relire

Dossier

Depuis quelques années, internet nous offre de nombreuses et fabuleuses possibilités de nous informer. Ce sont des textes à télécharger en fonction de nos intérêts, des vidéoconférences, des sollicitations par les réseaux sociaux. Ce que l’on cherche se trouve immédiatement. C’est là en un clic ! Entre la définition rapide d’un mot ou la possibilité de télécharger un texte ou même un ouvrage en entier, c’est impressionnant. Ceci veut-il dire que nous « savons » mieux ? Télécharger un texte n’est-il pas confondu quelquefois avec acquisition de son contenu ? Utiliser le web est-il suffisant dans l’acquisition des savoirs ? Lire la suite…

N°130 / Dix ans que ça dure

Dossier

La formation : chronique d’une érosion
(MF)
Tout a débuté avec le refus de reconnaître la formation petite enfance au niveau HES. De mon point de vue, cela a été le début de la fin, Une fois la ligne tirée, le reste a suivi : création d’un niveau CFC, modification du cadre de référence à deux reprises, augmentant progressivement le pourcentage de personnes de niveau ASE et autorisant le recours à des auxiliaires, pudiquement nommées APE (autre personnel encadrant). Lire la suite…

N°130 / Etat des lieux – esprit des lieux

Dossier

Il y a dix ans, je me souviens bien, la Revue [petite] enfance était cliniquement morte. L’incrédulité des un·e·s se mêlait au soulagement discret des autres. Il y avait celles qui ne pouvaient s’y résoudre, et celles et ceux qui rappelaient que de toute chose sonne l’heure : la lumière était éteinte désormais, il fallait l’accepter. C’était sans compter sur l’esprit des lieux, ce cœur qui ne veut pas cesser de penser. Lire la suite…

N°130 / A la découverte de la ville

Faire & Penser

Nous avions téléphoné pour annoncer notre venue, mais lorsque nous nous sommes présenté∙e∙s à la réception du musée de l’Elysée[1] pour visiter l’exposition de Liù Bolin, avec un groupe de vingt-cinq enfants d’âge préscolaire, la personne au guichet d’accueil avait clairement un air étonné. Les enfants ont déambulé dans les différentes pièces aux parquets grinçants, au milieu des longs murs blancs couverts de tableaux et sous une hauteur de plafond vertigineuse pour leur petite taille. Lire la suite…

N° 130 / Penser à trois voix et écrire au pluriel

Dire & Lire

Quand faire c’est inventer…

« Inventer c’est aussi se saisir de savoirs et de fulgurances pour faire face à l’imprévu, pour contourner l’impossibilité provisoire et atténuer les paroles de destin. »[1]

Si faire c’est inventer, alors il faut l’écrire pour encore mieux élaborer et pallier l’oubli.

Dans tous les métiers, il existe de l’imprévu. La singularité des situations a été conceptualisée, de nombreux écrits l’ont formalisée. Mais où passent ces découvertes conçues de manière spontanée ou réalisées à la suite d’une élaboration d’expériences accumulées ?

Lire la suite…

N°130 / De l’usage des images 1

Dire & Lire

Ce que j’en disais dans le N° 108 (2012) :

« La géométrie plane, comme science de l’éducation, met l’enfant au centre de ses préoccupations. Comme les figures géométriques sont remarquablement désincarnées, elles ne disent jamais par qui cet enfant, perpétuellement centré, est encerclé.

Lire la suite…

N°129/Hospitalité et hostilité

Editorial

Par Jacques Kühni, rédacteur

Les langues sont parfois de strictes héritières et parfois de facétieuses «inventeuses». Le sens est façonné par l’usage, et l’orthodoxie grammaticale perd de sa superbe quand l’histoire marque les façons de dire. Celles et ceux qui avaient tout faux, finissent par avoir tout juste pour autant que leurs pratiques soient durables.

Lire la suite…

N°129/Hospitalité

Dossier

Il y a des mots comme ça, ils désignent l’usage coutumier et nous enferment dès lors dans des idées toutes faites. Ces notions prêtes-à-porter sont les sentiers battus de la pensée et ainsi en va-t-il d’hospitalité: où l’on parle de tradition, de culture et de normes. Si le principe d’hospitalité fait l’unanimité, chacun×e ne lui donne pas la même définition. C’est ainsi que les heurts se fondent toujours dans de belles intentions. Mais il ne sert pas à grand-chose de regretter d’être tels que nous sommes, nous ferions mieux de nous demander comment élargir nos territoires de réflexion et d’expérience ?

Lire la suite…

N°129/Une place gratuite en crèche pour tous: devise politiquement incorrecte ou présage de lendemains qui chantent?

Dossier

par Julie Vionnier, M Sc Economie, MAS Education

« La détention administrative d’enfants, seuls ou accompagnés de leurs parents, en vue de leur renvoi forcé est une réalité en Suisse. (…) Quand est-ce que les autorités comprendront que la détention administrative des enfants est inadmissible, point final ? »[1]

Lire la suite…

N°129/Les institutions petite enfance : des lieux d’hospitalité ?

Dossier

Par Michelle Fracheboud, adjointe pédagogique à Lausanne

L’hospitalité ne va pas de soi, elle nécessite un engagement de la part de l’accueillant, elle implique de savoir dépasser la méfiance, de faire face à « l’inquiétante étrangeté » de l’autre, d’accepter de faire une place à l’altérité. Elle implique aussi de se laisser toucher par l’autre et d’être prêt tant à donner qu’à recevoir afin de rééquilibrer la balance et d’éviter ces situations où l’hôte est en position de perpétuel débiteur. Le but ultime étant que la personne puisse quitter cette position d’hôte pour devenir elle-même un membre de la communauté si elle le désire. Lire la suite…

N°129/Quand l’hospitalité vient à manquer

Dossier

Par Karina Kühni, Educatrice et chargée de cours HETS &Sa eesp HES-SO

Qui oserait vraiment s’assumer inhospitalier ? Qui défendrait le fait de dire : « Non, celui-ci, celle-là on ne les veut pas, il ou elle est persona non grata. » ?

Lire la suite…

N°129/L’hospitalité de l’accueil – une question de priorités politiques

Dossier

Par Marianne Zogmal, collaboratrice scientifique, Université de Genève

Dans des contextes très divers et depuis de nombreuses années, je me vois confrontée à la remarque que le terme d’accueil n’est pas suffisant pour parler du champ de l’accueil extrafamilial. Selon les personnes rencontrées ou l’évolution du temps, la demande consiste à ajouter à l’accueil de l’enfance des notions comme éducation, éveil, formation ou, plus récemment, encouragement précoce. En plus, j’ai participé à maintes discussions pour savoir s’il fallait parler d’accueil de la petite enfance ou inclure les plus grands. Ces discussions terminologiques font ressortir un besoin d’affirmer la complexité du champ professionnel et une lutte pour une meilleure reconnaissance sociale. Personnellement, je doute que le fait d’empiler les termes et de rallonger la désignation du champ professionnel y changera quelque chose. Un accueil de qualité peut (et devrait) englober tous les enjeux éducatifs ou d’encouragement. Lire la suite…

N°129/Le monde professionnel tel qu’il est perçu par les enfants

Faire & Penser

Par Nadja Blanchet et Emma Ducommun[1]

 « C’est écuyère ce que je voudrais devenir quand je serai plus grande. Et que si ça n’existerait pas, je me trouverais un autre métier. »

(Jeanne, 9 ans)[2]

Lire la suite…

N°129/Métamorphoses de la figure parentale

Dire & Lire

Une lecture de: Odier, Lorraine (2018), Métamorphoses de la figure parentale, Antipodes, Lausanne.

Par Héloïse Durler, chargée d’enseignement à la Haute école pédagogique du canton de Vaud

« Qu’est-ce qu’un parent ? Qu’est-ce qu’un père ? Qu’est-ce qu’une mère ? » : c’est par ces questions ambitieuses que s’ouvre l’ouvrage de Lorraine Odier consacré aux transformations de la « figure parentale » entre 1950 et 2010. A partir de l’analyse des archives d’une association visant à soutenir les parents dans leurs pratiques éducatives, l’Ecole des parents de Genève, Lorraine Odier explore les transformations des normes parentales, pointe l’évolution des responsabilités attribuées aux parents, met en évidence les hiérarchies sociales qui s’élaborent autour de la parentalité « idéale » et identifie comment se construisent des figures maternelles et paternelles distinctes.

Lire la suite…

N°129/Un monde sans paroles

Dire & Lire

La tortue rouge, de  Michael Dudok de Wit, France – Belgique – Japon – Allemagne, 2016.

Par Jean-Marie Cherubini

Récompensé par le prix « Un certain regard » au Festival de Cannes en 2016, La tortue rouge est un film d’animation qui prend son temps, à l’instar du personnage qu’il met en scène, pour découvrir un monde dans toute sa splendeur et son mystère. Lire la suite…